Saturday, September 23, 2006

Drole de soirée.


Toute ma vie j’ai couru après un reve que je ne rattraperais jamais. Je crois meme qu’il n’a jamais existé. Je me suis laissé emporté par un flot de pensées qui n‘auraient jamais du avoir raison de moi. Desormais je suis seul. Comme tout humain sur cette terre. Peut etre que l’emotion que je retranscrirais ne sera pas celle recherchée. Mais l’essai aura eu le merite d’exister. Si je n’avais jamais essayé, j’aurais vecu avec ce poids sur mes epaules, celui de n’avoir jamais cru en l’esperance. De n’avoir jamais cru en mon reve. J’aurais couru a travers la vie en croyant a quelque chose dont je n’etais meme pas persuadé de l’existence . Mais pourquoi je me pose ces questions ? Je ne pense pas que ce soit pour avoir des reponses. J’en suis meme certain ; je pense juste qu’une therapie me ferait du bien. Je crois que c’est ma therapie. Oublier le reve. Je me rends compte qu’il ne peut rien y avoir de plus triste. Se guerir du reve. Mais n’est ce pas necessaire ? Ne vivons nous pas dans un mode ou le reve devient petit a petit prohibé ? Quelqu’un s’en rendra t-il compte ? Rever devient un danger. On ne peux pas survivre si on a pas les pieds sur Terre . Mais j’aimerais tant vivre ailleurs. Vivre ailleurs que dans la realité. Je ne parle pas d’une autre planete, encore moins d’un autre pays. Juste vivre dans un reve. Je suis peut etre juste un enfant qui serait en train d’exprimer un gros caprice. Je suis pire qu’un enfant. En plus d’etre capricieux quant a le realité, je suis lache, faieant, mes pensées sont malsaines. Je suis un lache. Menteur. Je me deteste. Peut etre est-ce ce qui me motive a vouloir vivre autrement. Tout recommencer, et ne pas etre celui que je suis. J’ai bien essayé de changer , mais ce serait se voiler la face, je suis ce que je suis. Je prefere limiter les degats et ne pas faire de mal aux autres en ne leur montrant rien de moi. Mais je n’y arrive pas. Je suis lache, tout simplement. Je voudrais tant etre un autre, etre aimé, compris. Mais je me sens rejeté, detesté. Le paraître a pris le dessus sur l’etre. Je ne veux plus etre celui que je suis. J’en suis las. Le changement se fera peut etre de lui meme. Je ne sais pas. Je ne sais pas quoi penser. C’est ce monde a la con qui a un probleme avec l’etre et le paraître. Je suis une faible victime de son oppression. Je ne suis pas assez fort pour etre different. Mais j’aimerais plus que tout au monde etre autre chose. Mais si je suis , comme les autres, une victime, les autres sont ils eux dignes d’interet ? Je le crois. Non. Je ne sais plus. Mais si enfin. Bordel de merde. Je suis perdu. Putain mais je suis qui ? Pourquoi je me deteste autant ? ersyhsw cxreqh

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home